Envie de participer ?
Championnats de France.

Les 31 et 1er Août 2021 l’organisateur RIOM ouvrait  le championnat de France de TAE (Tir à l’Arc en Extérieur.) réunissant 575 archers. Autant dire que la concurrence était rude.

Denis NIVART, un adhérent qui consacre un temps considérable comme bénévole pour toutes les actions qui imposent des bonnes volontés n’en a pas moins effectué un courageux entrainement, avec la difficulté que pose les conditions actuelles. Bien entendu, tous les archers rencontrent ces contraintes, mais soulignons au passage leur ténacité que l’on ne peut qu’admirer.

Le 3 Aout se déroulait les phases de qualification avec un vent tourbillonnant et un ciel très couvert. A l'issus des qualifications, malgré de très mauvaises conditions et des tirs estimés moyen de la part de Denis, il finit
cinquième et se voit donc qualifié pour les phases finales du lendemain. (Plus que  8 archers en compétition.)

Le 4 Aout les conditions étaient meilleures, toujours du vent mais une luminosité bien plus favorable.

Soulignons au passage que la particularité de ce type de compétition réside dans des duels entre deux compétiteurs, et pour son premier duel en quart de finale, Denis rencontre l’archer qui durant les qualifications s’était   classé 4ième. Notre camarade a remporté cette manche sans trop de difficulté.

Bien plus « virile » la demi-finale contre Cadeillan, une pointure bien connue sur les parcours. Une mauvaise volée sur le troisième tir « relègue » Denis à la petite finale pour disputer la médaille de bronze. Quand notre camarade nous livre son ressenti, il ressort que le mental s’imposait à lui comme primordial et déterminant, car à ses yeux, tant pour lui que pour les couleurs du club, il ne pouvait se résigner à échouer  au pied du podium. Je cite notre Ami :

« Même si mon adversaire m'a facilité la tache avec une volée très mauvaise, j'ai assuré jusqu’à ma dernière flèche. À mes yeux cette médaille de bronze est aussi belle que les deux autres, car une victoire en duel impose une solidité mentale et une volonté qui d’une certaine façon dépasse celle d’une compétition plus classique, où ce n’est qu’à la fin que l’archer prend connaissance du résultat. Entre chaque joute il faut des nerfs d’acier.
(Photographies deux et trois.)

Les 5 et 6 Aout SEMEZANGES organisait le championnat de France Campagne. Compétition sur deux jours en deux parcours différent de 24 cibles ( 12 à distances connues et 12 en inconnues ).

Pour cette deuxième compétition d’un tout autre style, l’objectif pour Denis était totalement différent.

La sélection pour les qualifications se limitait à 28 archers et Denis était le 21ième. Compte tenu de son impréparation relative, notre compétiteur espérait « rentrer » dans les dix premiers.

Les deux parcours étaient très techniques et à l'issus de la première journée il se retrouvait en 13ième position.

Après la deuxième journée, Denis accroche la huitième place, remplissant largement ses espoirs, avec une satisfaction toute particulière suite à une saison compliquée, et ce diable de COVID qui a engendré un manque dramatique de compétitions.  (Photos un et quatre.)

 

En résumé, ces résultats qui pourraient sembler bien plus tristounets que ceux du passé où Denis était sur la plus haute marche, présentent une saveur particulière, car plus un but est difficile à atteindre, et plus la satisfaction qui en résulte est vive. Tout le club se réjouit de ces résultats bien mérités … chapeau bas !

Photos associées : Championnats de France.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.